Red Shag
Septembre 2017 – Désert de Sonora – Arizona… Ooli, Gé et Nico se rencontrent au Red Shag Bar et participent à une jam organisée par Crawford « Cherokee Bill » Goldsby Jr., leur complicité musicale est étonnante et naturelle, ils enflamment complètement le public avec une improvisation de trois heures, vingt-sept minutes et quarante-huit secondes en jonglant entre Blues, Hard-Rock et Métal. Ne pouvant plus sortir en rue sans se faire harceler constamment par des groupies déchaînées voulant abuser d’eux jour et nuit, ils décident de tout quitter pour venir en Europe. C’est au Luxembourg, dans un hôtel miteux qu’ils ont leur attention attirée par Steve, un néerlandophone d’origine germanique, qui gratouille du blues afin de s’offrir un paquet de chips. Sa technique est étonnante et ils décident de l’enrôler mais celui-ci refuse de manière gutturale. Ils le tabassent et le séquestrent pendant 18 jours sans eau ni nourriture dans une Simca 1000. C’est à la vue d’un paquet de chips au paprika tendu par Ooli que Steve accepte de les rejoindre et de signer un pacte de fidélité avec son sang. RED SHAG est né !!!

Mama Killa
Mama Killa est une gitane maudite qui a été transformée en poupée par un magicien noir. En quête de vengeance, elle est entrée en contact avec un groupe obscur de Bruxelles, en Belgique. Violée par une dizaine de psychopathes à l’âge de 18 ans et elle tente maintenant de retrouver son fils, Jean-Sébastien Killa, un psychokiller en liberté qui lui aussi recherche sa mère. Les paroles de Mama Killa fonctionneront-elles comme une chanson de sirène et guideront-elles son fils maléfique vers elle?

+ Fitz Roy