Du garage rock aux accents joplinesques, une grâce mélodique soutenue par des rythmes à la Queens Of The Stone Age, Black Mirrors se déploie entre évocations chamaniques et images fantasmagoriques. Si ces trois groupes, Jack White, Anouk et Nirvana avaient eu l’opportunité de fusionner, Black Mirrors serait leur création favorite.

Le groupe s’impose sur scène grâce à leur show maîtrisé, électrique et leur charismatique chanteuse qui, à chaque prestation, se donne comme si c’était la dernière fois.

  • Vocals : Marcella Di Troia
  • Guitars: Pierre Lateur
  • Bass: Gino Caponi
  • Drums : Edouard Cabuy